SEO 1 – Les principes de base du référencement

Objectif

Le présent article vous expose les principes de base du référencement sur internet.
Il s’agit toutefois d’un domaine à la fois complexe et évolutif, dans lequel les règles qui régissent les algorithmes de Google ne sont pas publiques.

Le présent article ne peut donc avoir pour ambition que de vous donner un aperçu des résultats d’expérimentations de professionnels du référencement, dont nous pouvons penser qu’il s’agit aujourd’hui des bonnes pratiques utiles à l’optimisation de ce référencement d’un site internet.

Pré-requis

Une base WordPress installée avec un thème-enfant de Divi.
Avoir défini les objectifs de votre site et les mots-clés correspondants.

Recherchez un trafic qualifié

La recherche de la meilleure visibilité possible pour votre site ne doit pas vous faire perdre de vue qu’il est préférable de générer un trafic qualifié, plutôt qu’un trafic plus important, mais comportant un nombre de visiteurs en décalage avec le contenu de votre site…

Ainsi, une forte fréquentation d’un site, du fait d’un large référencement, peut tout aussi bien s’accompagner d’un très fort taux de rebond (proportion des visiteurs qui quittent le site aussitôt après y être entrés).

Une meilleure adéquation entre votre contenu et vos différentes cibles vous permettra de limiter le trafic de votre site aux seuls visiteurs véritablement intéressés par votre contenu, ce qui améliorera leur taux de transformation (c’est-à-dire vous procurera davantage de résultats en proportion du volume de visites).

L’une des méthodes marketing utiles pour centrer votre contenu sur vos différentes cibles et améliorer ainsi l’efficacité de votre site, est la méthode du « persona » (cf l’article « La méthode du persona pour vos cibles« ).

Les techniques d’écriture synthétique seront également de nature à faciliter la navigation des internautes et la transformation des visites (cf l’article « Adoptez l’écriture synthétique« ).

Car il ne faut pas perdre de vue que la « transformation » doit être l’objectif principal de votre site vitrine, qui doit donc ainsi amener les visiteurs intéressés par vos produits ou services à entreprendre une action en réaction à vos propositions et contenus : demande d’information, prise de contact, etc…

Les outils utiles

Pour mettre en place les actions de référencement décrites ci-dessous, vous allez avoir besoin d’un certains nombre d’outils :

L’indispensable compte Google

La mise en place de votre compte Google fait l’objet de l’article : Créez l’indispensable compte Google.

Les outils de sitemap

Afin de permettre à Google (et aux autres moteurs de recherche) d’appréhender la structure de votre site et la hiérarchisation de ses contenus, il est très utile de générer un fichier xml de plan de site (« sitemap.xml »), qu’il faut placer à la racine de votre site sur le serveur de votre hébergeur.

Pour se faire, vous pouvez :

  • utiliser un plugin (solution recommandée !) avec l’extension Google-XML-Sitemap paraît la plus adaptée, du fait de sa simplicité, et est intégrée dans votre installation Pro Web ;
  • ou procéder manuellement selon la procédure décrite ici.

Vous pouvez également insérer un plan de site dans l’une des pages de votre site en utilisant l’extension Générer le plan du site qui est également intégrée à votre pack Pro Web.

La mesure de la vitesse de chargement de votre site

La vitesse de chargement des pages d’un site constituant un élément important influant sur le référencement (et sur le confort du visiteur), il est utile de tester les performances de votre site.

Pour ce faire, vous pouvez ajouter une extension à votre navigateur comme indiqué dans l’article Profitez des outils utiles et gratuits.

Quid des plugins d’optimisation ?

L’utilisation de plugins tels que WordPress SEO de Yoast ou d’autres extensions du même type, nous paraît en revanche inutile, voire contreproductive.

En effet, ces plugins ne permettent pas de gérer finement les mots-clés multiples et amènent à une vision quelque peu caricaturale et simpliste des critères de référencement, qui risque de vous amener à négliger les véritables bonnes pratiques décrites ci-dessous.

Les principes généraux du référencement sur internet

Qu’est-ce que le référencement ou SEO en anglais pour « Search Engine Optimization » ? Il s’agit des opérations d’optimisation d’un site internet vis-à-vis des moteurs de recherche.

Et quand on parle de référencement, il faut comprendre avant tout le référencement par le moteur de recherche Google…

Car Google représente actuellement plus de 90% des recherches sur internet ; et 30 à 50% des visites d’un site proviennent de Google. Plaire à Google n’est donc pas dénué de sens !

Cliquez sur l’image pour l’agrandir (source : StatCounter)

Google fonctionne à partir d’un robot d’indexation, le « Googlebot », qui répertorie les pages présentes sur le web selon 200 critères environ (une partie de ces critères étant commune aux autres moteurs de recherche tels que Yahoo, Bing, etc…).

Le robot recherche ainsi en permanence les nouvelles pages, ainsi que les différentes modifications apportées aux pages déjà répertoriées.

Les pages sont classées selon les mots-clés qu’elle contiennent et qui ont pu être identifiés par le Googlebot, selon un critère de pertinence (adéquation entre les mots-clés et le contenu) ; à ce propos, le robot ne sait pas déchiffrer les sites internet élaborés en langage flash, lequel est donc à éviter, malgré son intérêt esthétique réel…

L’indexation d’un site par le Googlebot peut-être suivie en tapant « cache:www.votre-site.ext » dans le champ de recherche de Google (dans l’exemple ci-dessous cache:www.strategiepme.fr) :

Vous pouvez ainsi relever la date du dernier passage du robot, soit le 4 mai 2017 à 22h22 dans l’exemple ci-dessus. Un relevé régulier vous permettra de connaître et de suivre le rythme auquel le robot passe sur votre site, ce qui vous permettra d’en optimiser la mise à jour (publication de nouveaux contenus juste avant son passage plutôt que juste après !).

 En bref : les faits constatés

Le détail des règles de référencement n’est pas forcément communiqué précisément par Google…
Ces règles font donc l’objet de nombreux débats et de multiples expérimentations, qui nous conduisent à en synthétiser aujourd’hui les principes de la manière suivante :
et|arrow_triangle-right_alt2|I

Fait n° 1

Goggle indexe des pages et articles et non des sites ; il faut donc travailler au niveau de ces pages et articles.
et|arrow_triangle-right_alt2|I

Fait n° 2

Pour être bien référencée et positionnée dans la SERP,  la page doit être pertinente, c’est-à-dire porter sur un thème donné et un petit nombre de mots-clés.
et|arrow_triangle-right_alt2|I

Fait n° 3

Lorsque un grand nombre de pages d’un site sont pertinentes sur les mêmes mots-clés, alors la page d’accueil de ce site est elle-même bien positionnée (Google estimant plus « pratique » de proposer la page d’entrée du site…).
et|arrow_triangle-right_alt2|I

Fait n° 4

A l’inverse, quand les pages diffèrent largement sur les mots-clés, le référencement est plus difficile et le positionnement plus aléatoire…

En conséquence :

Comment concilier toutes ces contraintes, organiser l’architecture de votre site internet et optimiser son référencement ?

Les bonnes pratiques

Pour aider le robot à répertorier votre site, et au-delà de l’architecture en silo, il est conseillé d’adopter un certain nombre de bonnes pratiques :

Soignez le contenu

Créez des pages bien « alignées »

c’est-à-dire dont le contenu sera pertinent et concentré au regard des mots-clés utilisés (page mono-thématique plutôt que traitant d’une multiplicité de sujets).

Pensez avant tout à votre visiteur

Google privilégie les contenus originaux, uniques et utiles…

Evitez la duplication de contenus

La duplication de contenus d’une page à l’autre (le « duplicate content ») est pénalisée par Google.

Faites vivre votre site
en publiant régulièrement de nouveaux contenus ; le rythme de publication optimal dépendra bien évidemment de vos ressources et temps disponibles, mais il sera en tout état de cause important de pouvoir faire vivre votre site et d’y ajouter régulièrement du contenu.
Affichez un « sitemap »
Affichez un « sitemap » (plan du site) dans l’une des pages de votre site, de manière à faciliter la compréhension de la hiérarchie de votre site pour votre visiteur (cf ci-dessus)

Soignez le contenant

Utilisez un thème de qualité

Utilisez un thème (« template ») de qualité, conforme aux standards WordPress, et nécessairement « responsive », c’est-à-dire s’adaptant à toutes les tailles d’écrans, de l’ordinateur au smartphone (ce qui est le cas du thème Divi d’Elegant Themes).

Evitez le langage flash
Comme nous l’avons vu, évitez l’utilisation du langage flash, malgré l’intérêt esthétique de celui-ci, car il ne peut pas être lu par le Googlebot et ne sera donc pas référencé…
Evitez les sites gratuits
Pour les mêmes raisons, bannissez les sites gratuits du type Wix ou Jimdo… (http://trafficmakers.fr/seo/referencement-wix/)

Les actions à entreprendre

Vous pouvez agir à deux niveaux pour chercher à optimiser le référencement de votre site internet :
Cet article vous a-t-il été utile ?

N’hésitez-pas à nous faire part de vos expériences et des difficultés que vous pouvez encore rencontrer, de manière à ce que nous puissions affiner et compléter ce support…